De nombreux citoyens non européens sont dans la même situation. Ils viennent en Espagne pour étudier. Ils commencent leur licence, master ou doctorat, et après quelques années dans le pays, ils réalisent qu’ils aimeraient y rester longtemps. Ainsi, juste après avoir terminé les études, l’étape suivante consiste à obtenir un permis de travail. Mais comment le faire ? Quelles sont les différentes options dont dispose un étudiant en Espagne pour commencer à travailler légalement dans le pays ? Comment obtenir un permis de travail en Espagne avec un visa étudiant ? Dans cet article, nous vous expliquerons les 3 principaux moyens qui vous permettront de le faire. Êtes-vous prêt ?

 

1. OBTENEIR L’AUTORISATION DE TRAVAIL INITIALE

 

La première option pour passer d’un visa étudiant à un permis de travail est la plus utilisée traditionnellement.

Cette option exige que vous ayez séjourné dans le pays en tant que résident avec votre visa d’étudiant pendant 3 années consécutives.  Après cette période, vous pourrez obtenir l’autorisation de travail initiale qui vous permettra de travailler légalement dans le pays.

Vous pouvez trouver l’exigence de 3 ans problématique, car vous devrez attendre pendant toute cette période. Cependant, il a quelque chose de positif.

Car si vous demandez un permis de travail régulier (et non grâce au visa étudiant), vous constaterez que la situation n’est pas si simple.

L’offre que vous recevez doit figurer sur une liste de pénurie. Cette liste est un ensemble d’emplois offerts aux étrangers. Si le travail ne figure pas sur cette liste, vous ne pouvez pas obtenir le permis de travail. La liste de pénurie tient compte de la situation nationale en matière de chômage, ce qui signifie que de nombreux emplois seront d’abord offerts aux ressortissants nationaux. Si aucun ressortissant n’a obtenu l’emploi, celui-ci apparaîtra sur la liste et sera proposé à des citoyens non européens. Autrement, non.

Comme vous pouvez l’imaginer, cette liste n’est pas très longue. Et cela ne vous aide pas à obtenir votre permis.

L’avantage de demander un permis de travail au moyen d’un visa étudiant est que vous pouvez ignorer cette liste. Car la situation nationale du chômage ne sera pas prise en compte pour approuver cette modification.

À cet égard, vous avez deux possibilités pour obtenir un permis de travail sous le statut d’étudiant :

 

Comment obtenir le permis de travail en tant qu'étudiant

 

 

CHANGEMENT VERS UN PERMIS DE TRAVAIL EN TANT QU’EMPLOYÉ

 

C’est le cas lorsque vous ne souhaitez pas créer votre propre entreprise, mais plutôt travailler pour une société sur le territoire espagnol.

Il vous suffit d’obtenir une offre d’emploi et vous serez autorisé à travailler. Comme nous venons de le mentionner, vu que la situation du chômage ne sera pas prise en compte, la procédure est vraiment simple et presque tous les emplois seront valables. Mais n’oubliez pas que vous devez vivre en Espagne depuis au moins 3 ans.

Veuillez noter que la responsabilité en matière de permis de travail appartient au gouvernement de la communauté autonome en question. Cela signifie que vous ne devez pas faire votre demande à l’Office des étrangers, mais au bureau qui correspond à votre région. Si vous êtes en Catalogne, par exemple, l’institution correspondante sera la Generalitat.

Vous devez vous rendre à ce bureau spécifique avec l’entreprise qui vous a offert le poste et qui veut vous embaucher, en fournissant les documents pertinents.

 

MODIFICATION VERS LE PERMIS DE TRAVAIL EN TANT QU’INDÉPENDANT : CRÉER SA PROPRE ENTREPRISE

 

Il est également possible d’obtenir cette autorisation initiale pour créer sa propre entreprise si vous avez eu un visa étudiant. En ce sens, il est possible de constituer à la fois une S.L. (société à responsabilité limitée) ou travailler en tant qu’indépendant (autónomo).

Cependant, si vous souhaitez suivre cette voie, vous devez être prudent. Vous devrez présenter votre plan d’affaires, et ce n’est pas facile. Le plan d’affaires doit définir clairement l’activité de l’entreprise, y compris une projection financière, et avoir toutes les sections requises. C’est donc une chose à laquelle il faut consacrer du temps et des efforts.

Notre conseil est simple. Soyez réaliste lors de la rédaction de ce document. N’essayez pas d’impressionner le gouvernement pour obtenir son approbation. Ne dites pas que vous allez créer une multitude d’emplois si vous n’allez vraiment pas y arriver. Oui, il est tout à fait vrai que l’institution qui analyse les plans d’affaires accorde une grande importance à la promotion de l’économie espagnole. Mais les plans inaccessibles ne sont pas approuvés.

Il vaut mieux être simple à cet égard. Si vous devez dire que vous serez seul dans le projet, à faire telle ou telle activité, en espérant gagner X par an, tant mieux. En règle générale, si vous êtes clair et réaliste, votre demande sera acceptée.

Si vous souhaitez que nos avocats d’affaires vous aident à élaborer un plan d’affaires pour que votre demande soit acceptée, n’hésitez pas à nous contacter.

 

AIDEZ-MOI À ÉLABORER MON PLAN D’AFFAIRES

 

N’EST-IL PAS PRÉFÉRABLE DE DEMANDER LE VISA D’ENTREPRENEUR ?

 

De nombreux citoyens titulaires d’un visa étudiant, constatant qu’ils devront attendre au total 3 ans avec leur permis actuel pour créer leur entreprise, nous demandent s’il ne serait pas préférable de demander le visa d’entrepreneur.

Ainsi, dans ce sens, vous pouvez également démarrer votre entreprise et obtenir la résidence avec ce permis et, de plus, il n’y a pas de durée minimale de résidence dans le pays. Cela pourrait donc sembler être une meilleure option

Cependant, ce n’est pas une option que nous recommandons.

Pourquoi ? Car en déterminant si le projet d’entreprise est suffisamment bon pour être accepté pour ce visa, le gouvernement est beaucoup plus strict et sélectif. Ils acceptent simplement les projets qui ont un grand potentiel de croissance, qui sont réellement innovants et qui ont une composante technologique importante. Avec l’autorisation initiale en tant qu’indépendant, vous pouvez ouvrir n’importe quel type d’entreprise (tant que vous n’exercez pas une activité illégale), donc vous n’aurez pas ce problème.

En outre, il y a une responsabilité pour le projet avec le visa de l’entrepreneur. Si vous voulez renouveler ce permis, vous devez vous assurer que l’entreprise fonctionne comme indiqué dans le plan d’affaires pour l’avenir. Si cet objectif n’est pas atteint… vous devrez retourner dans votre pays puisque le renouvellement ne sera pas accepté.

Mais avec un permis de travail en tant qu’indépendant, cela n’arrive pas. La situation n’est pas si stricte.

Par exemple, pour le renouvellement de cette prolongation du visa d’étudiant au permis de travail en tant qu’entrepreneur, ils vérifieront seulement que l’entreprise est active et toujours enregistrée auprès de la sécurité sociale.

 

2. OBTENIR UNE OFFRE D’EMPLOI EN TANT QUE TRAVAILLEUR HAUTEMENT QUALIFIÉ

 

Cette deuxième option ne nécessite pas que vous ayez vécu ou résidé dans le pays pendant 3 ans.

La condition ici est que vous obteniez une offre d’emploi en tant que travailleur hautement qualifié, et vous aurez donc votre visa de travail.

Cependant, ce n’est pas si simple. Nous devons d’abord comprendre exactement ce que signifie un poste considéré comme hautement qualifié et quelles sont les exigences.

Pour obtenir un permis de travail en tant que professionnel hautement qualifié, deux conditions principales doivent être remplies :

  • L’offre d’emploi concerne un poste de manager ou un poste considéré comme un technicien.
  • Le salaire que vous gagnerez se situe entre 40 000 € et 45 000 € ou plus.

Pour modifier votre visa d’étudiant selon cette option, vous devez déposer une demande auprès de l’Unité des grandes entreprises et des secteurs stratégiques (UGE-CE) à Madrid, l’institution qui analysera l’offre d’emploi. En ce sens, il y a un grand risque de rejet. De nombreux emplois, bien qu’ils répondent aux exigences salariales, ne sont pas considérés comme qualifiés pour la UGE-CE. C’est pourquoi il est essentiel de procéder à une analyse minutieuse de votre demande et des documents à soumettre.

 

3. PROLONGATION DU PERMIS D’UN AN COMME ÉTUDIANT À LA RECHERCHE D’UN EMPLOI EN ESPAGNE

 

Depuis septembre 2018, une nouvelle loi sur l’immigration a été approuvée en Espagne.

Cette loi, appelée en búsqueda de empleo (recherche d’emploi), permet aux étudiants qui ont étudié en Espagne pendant un an de rester douze mois supplémentaires pour chercher un emploi ou créer leur propre entreprise.

Quelles sont les exigences et les facteurs à considérer pour demander ce permis?

  • Tout d’abord, l’emploi que vous recherchez doit être hautement qualifié. Ce ne peut pas être un emploi régulier, ce doit être un poste technique ou de gestion, avec un salaire élevé (comme nous l’avons vu brièvement dans la section précédente).
  • Vous devez avoir réussi votre dernière année d’études dans l’université ou le centre d’enseignement en question.
  • Il y a deux exigences principales qui doivent être remplies. Tout d’abord, prouver que vous disposez de 7 000 € (ou plus) sur un compte bancaire. De plus, avoir un contrat d’assurance maladie en Espagne, sans tickets modérateurs.

Comme nous l’avons mentionné, le permis de séjour pour les étudiants à la recherche d’un emploi est également valable pour ceux qui souhaitent créer leur propre entreprise. Ils auront un an pour préparer tout ce qui est nécessaire pour démarrer l’entreprise (plan d’affaires, enregistrement de marque, constitution légale, etc.). Gardez à l’esprit que le projet doit être innovant et technologique pour être accepté efficacement.

 

IMPORTANT : TOUTES LES UNIVERSITÉS NE SONT PAS VALIDES POUR CETTE PROLONGATION

 

Vous devez être très prudent ici. Parce que, selon l’université ou le cours que vous étudiez, il se peut que vous ne puissiez pas bénéficier de cette modification d’année supplémentaire dans le pays. Seule une liste spécifique de centres et de cours spécifiques est acceptée par le gouvernement espagnol.

Est-ce que votre université ou votre cours figure sur la liste ?

Vous pouvez le vérifier en cliquant sur ce lien.

 

QUE SE PASSE-T-IL SI CETTE ANNÉE SE TERMINE ET QUE JE N’AI PAS TROUVÉ DE TRAVAIL ?

 

Comme l’offre d’emploi que vous devez trouver doit être en tant qu’employé hautement qualifié et bien rémunéré, vos chances de trouver effectivement une entreprise qui vous engagera peuvent être inférieures.

Mais vous n’avez pas à vous en soucier.

Parce que si l’année de prolongation se termine et que vous n’avez pas trouvé de travail, vous pouvez passer au régime régulier et demander un permis de travail en tant qu’employé. C’est la même option que nous avons vue dans la première section, mais sans avoir besoin d’être dans le pays pendant 3 ans.

 

LAISSEZ-NOUS GÉRER LA PROCÉDURE DE DEMANDE POUR VOUS

 

Que ce soit avec l’option 1, 2 ou 3, obtenir un permis de travail avec votre visa d’étudiant en Espagne implique de faire des formalités administratives et une procédure de demande légale. Et cela peut être difficile, surtout lorsqu’il s’agit du nouveau règlement créé à la fin de 2018, qui ne définit pas encore tout l’ensemble de situations différentes.

Ainsi, si vous avez besoin de l’aide juridique d’une équipe d’experts en droit de l’immigration, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous faciliter la vie. Nous analyserons votre situation, définirons quelle serait la meilleure option dans votre cas et gérerons tous les documents et exigences afin que vous n’ayez à vous soucier de rien.

Commencer à travailler en Espagne en tant qu’étudiant n’a jamais été aussi facile. Alors, on commence quand ?

 

JE VEUX CONTACTER UN AVOCAT

 

 

0/5 (0 Reviews)
Share via
Copy link
Powered by Social Snap